logo

Help Co.De. – Cooperation for Development – Switzerland, naît à Genève en 2014 en tant qu’association à but non lucratif, apolitique et laïque.

Help Co.De. fait partie d’un réseau d’organisations actives en Italie, au Mozambique, au Népal au Cambodge et en République Démocratique du Congo, engagées dans des projets de développement qui ont pour but d’assurer l’accès à l’éducation, à la santé et au bien-être, à l’alimentation, l’égalité des genres avec un focus particulier sur les enfants.

Help Co.De. et les autres organisations du réseau ont relevé le défi avec «HELP! The right to be a child», une campagne qui a pour objectif de sortir 1 million d’enfants de la pauvreté, la malnutrition et l’analphabétisme d’ici à 2020.

A la fin du 2016 Help Co.De. a élargi ses activités au Kurdistan Irakien, à Erbil, et l’ouverture d’un nouveau siège à Haïti est prévue durant l’année 2017.

DSCN0170

A Bukavu, en République démocratique du Congo, en dépit d’être contraire à la loi congolaise, un nombre croissant de filles sont accusée de sorcellerie. Les victimes sont très souvent des enfants et des adolescents vulnérables qui vivent dans les rues de Bukavu, abandonnés par leurs familles à une vie d’indigence. Ils sont sujets à des violences psychologiques et physiques et des abus de la part de parents ou des connaissances, par les pasteurs des églises ou des guérisseurs traditionnels. Elles sont multiples les causes d’un tel phénomène, résultat d’une crise due à la nouvelle urbanisation, au consumérisme, à la pauvreté et l’individualisme émergent qui ont amené dans des familles des dysfonctionnements  en plus de l’instabilité politique, les conflits et le recrutement des enfants soldats.

Par conséquence, les filles accusées de sorcellerie sont stigmatisées, discriminées, abandonnées, torturées ou tuées.

Le Foyer Ek’abana a été fondé en 2001 et il s’agit d’un unique centre d’apprentissage à Bukavu qui offre un environnement sûr et accueillant pour soutenir la transition vers l’instruction et le travail autonome des enfants vulnérables .

C’est ici que nous voulons accueillir 400 enfants et adolescents des rues et accusés de sorcellerie

Notre projet a comme objectif:

– La protection des fillettes et des filles accusées de sorcellerie, grâce à un recouvrement psycho-physique et l’alphabétisation.

– L ’ encouragement des activités d’auto-emploi et des formations professionnelles.

– La réinsertion scolaire pour les enfants des rues, orphelins, enfants des familles nombreuses dans la pauvreté.

Le montant du projet est de 30,000 chf pour le soutien de 400 enfants.

En récoltant 300CHF, chaque coureur donnera à 4 enfants l’opportunité d’être accueillis au Foyer Ek’abana pour une année: une chance pour une vie meilleure ou même une chance de survie à la violence et à la mort.

Je soutiens Help Co.De